Conseil bien-être du mois : désamorcer sa charge mentale

Mis à jour : 2 déc. 2019

Penser à tout, tout le temps, prévoir, anticiper, organiser… Toutes ces petites actions invisibles cumulées qui remplissent nos cerveaux, c'est ce que l’on appelle « la charge mentale » !

C’est-à-dire être présent physiquement, mais dans sa tête, être dans milles domaines à la fois ! Et non dans la véritable action du moment.


Historiquement, cette « charge mentale » était assimilée aux femmes se disant volontiers multitâches. Si elles sont encore 77% à se sentir concernées, ce phénomène touche aujourd’hui des hommes et de plus en plus le monde du travail.




Même si le cerveau est un outil merveilleux, on ne peut pas classer ses dossiers pros et penser en même temps à prévoir le prochain week end. C’est techniquement impossible : agir et penser en même temps est irréalisable. On nomme cela des « conflits cognitifs ». En effet, lorsque certaines zones du cerveau sont activées simultanément et sur les mêmes fonctionnalités, il est facile de comprendre que le cerveau ne peut pas tout gérer et se dédoubler et que l’on ressent cette implosion intérieure !



Comment je m’en rends compte ?

Dès les premiers symptômes récurrents, il est important de se faire accompagner.


Parmi ces symptômes, on trouve :

  • fatigue nerveuse,

  • stress

  • anxiété permanente

  • problème de sommeil avec réveils nocturnes récurrents et à la même heure

  • migraines

  • difficultés de concentration et de discernement

  • tensions physique...





Quels impacts sur ma santé ?

Les risques pour la santé ne sont pas anodins : cette pression intérieure que l’on se crée est très frustrante quand nos objectifs ne sont pas atteints et peuvent entrainer :

  • une dévalorisation et une baisse de confiance en soi

  • un manque d’estime de soi

  • une difficulté à s’accepter tel que l’on est et donc à s’aimer

  • un état de déprime

  • un manque de sens pour sa vie, son job …


Comment je peux l’éviter ?

  • Apprenez à dire NON

  • Rédigez des « To do liste » réalisables avec l’important et le moins important (NB: la carte mentale ou mind mapping est un outil très intéressant pour cela)

  • Communiquez et Exprimez vos besoins et ressentis par le « JE » pour demander de l’aide

  • Apprenez à lâcher prise sur le travail fait différemment de vous

  • Offrez-vous de vrais temps de concentration (1/2h sur le dossier J, 1h pour préparer la réunion X, 20 min pour la liste de courses ...)

  • Si possible éteindre les portables et autres sollicitations pour éviter de dériver sur un autre sujet quand vous avez besoin de concentration.


Pour aller plus loin :

Retrouver nous samedi 5 octobre à Good Place et découvrez des astuces concrètes sous forme d’ateliers participatifs pour vous aider au mieux à éviter cette « charge mentale » au quotidien avec des spécialistes du bien-être : 

Samedi 5 octobre de 14h à 18h- 25€

Inscription ici.


Anne Marquant,

Réflexologie & Thérapeute

annemarquant.reflexo@gmail.com 0695258538

0 vue

Suivez Good Place sur Instagram !

salle de réunion renne